Polyvalents

Les filles du MFC en D1 ? Pourquoi pas

J'aimerais bien avoir l'information en magasin sur la provenance des animaux lieux d'élevage, d'abattage. Je suis écoeurée par la langue de bois. Il faudrait une enquête publique sur la situation.

Vincent Chornet | La Presse

Par un élan de prétention, l'infirmière ferma mon dossier. Quand vous aurez fatigué de me faire perdre mon époque Quelques minutes? Je suis resté concrètement deux heures de plus dans cette pièce à tenter de rendre cette chaise de métal confortable.

L'ignoble route vers l'abattoir | Maisonneuve en direct | coalitionavenir.org

Délicatesse à elles, il est désormais acceptable de fabriquer du carburant à s'enfuir d'un procédé de gazéification: l'éthanol cellulosique. L'entreprise montréalaise Enerkem travaille dans ce sens depuis 10 ans. Pour cet exploit visionnaire et la réalisation d'une entreprise verte qui génère de l'espoir pour l'avenir, La Presse et Radio-Canada nomment Vincent Chornet, président et cofondateur de la société, Personnalité de la semaine. Enerkem figure maintenant au 42e rang du palmarès des 50 entreprises les plus innovatrices de la astre du magazine américain Fast Company, avec Cisco, géant des équipements de télécommunications, et la multinationale Samsung. L'entreprise a été fondée en par l'ingénieur chimiste et professeur à l'Université de Sherbrooke Esteban Chornet et son fils Vincent, administrateur, qui en assure la accroissement phénoménale actuelle. L'entreprise fait flèche avec tout bois, si on peut parler ainsi. En recueillant nos vieilles chaussures, nos meubles bancals, le plastique nenni recyclable, les copeaux de bois, etc. Quelqu'un veille au grain.

Temp

La reprise forcément particulière de la siècle sera observée de près samedi alors dimanche. Oubliée la Ligue des champions, place au football, au vrai diront certains. Après plus de cinq rétribution de disette, les footeux départementaux retrouvent le chemin des vertes pelouses alors autres terrains synthétiques. Entretien avec le président du district de football, Jérôme Boscari. Comment se sent-on à environ heures de la reprise? Il sourit Nous avons accompagné les clubs avec la meilleure des façons. Nous pas voulions pas de saison blanche. Sur cette reprise, on a essayé avec répondre à toutes les problématiques, particulièrement bien sûr en ce qui concerne la Covid

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top