Conversation

Menu de navigation

Leçons et futur de la gestion int Following a tentative identification of main achievements and lessons that can be drawn up from ICZM experiences around the world, the article assess the ICZM framework capacity in making synergies between complementary approaches like the sustainable fishery management and its ecosystem-based approach, the conservation of biodiversity and the use of marine protected areas, the reduction of land-based pollution, the water management and beyond the watershed management, and disaster and risk management particularly those concerning natural hazards and climate change on the long run. The conclusion is that ICZM is at the cross-road and should facilitate the coherent implementation of these diverse frameworks and processes within specific area boundaries. In such a process, governance and reliable knowledge are considered as the two in-dissociable pillars of ICZM.

Menu de navigation

Traduisez des textes avec la meilleure technique de traduction automatique au monde, augmenter par les créateurs de Linguee. Recherchez des traductions de mots et avec phrases dans des dictionnaires bilingues, fiables et exhaustifs et parcourez des milliards de traductions en ligne. DeepL Interprète Linguee. Open menu.

Applications Linguee

Dejeant-Pons Maguelonne. Les conventions du Programme des Nations Unies pour l'environnement relatives aux mers régionales. In: Annuaire français avec droit internationalvolume 33, B — Des coopérations régionales. La coopération relationnelle. La coopération institutionnelle. IL — Des conventions globales A — Des objectifs généraux. La protection contre la pollution.

Les conventions du Programme des Nations Unies pour l'environnement relatives aux mers régionales

La convention d'Abidjan pour ce faire préconise la coopération scientifique et technique. Devoir est donc faite a toutes les parties signataires de prendre des mesures individuelles ou collectives selon le événement, pour prévenir, réduire, combattre et dompter la pollution dans la zone d'application de la convention, tout en assurant une gestion durable des ressources naturelles desdits milieux. Lesdits plans devant être adoptés par les pays membres signataires de la convention et règle a laquelle le Cameroun n'a pas dérogé. Les seules réglementation Nigériane ou Camerounaise ne serait pas assez suffisante car ce milieu marin et ces zones côtières sont partagés par les double pays et de ce fait il sont de caractère internationale d'où il est préférable de pouvoir s'entendre, avec coopérer et essayer de gérer conjointement lesdits milieux pour une meilleure tutelle, ce qui est manifeste et souligne le volontarisme que préconise la traité. Rechercher sur le site:. Home Dire un mémoire Une page au chance.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top