Conversation

Association Femmes Actives Japon

Attention : Cet article est volontairement plein de clichés. Il est à lire avec une dose de second degré et cherche justement à exposer des préjugés déjà bien ancrés dans les esprits japonais. Le tout est illustré par les dessins de Mizuka Inaba. Lui ne trouve pas de travail au Japon et aspire à ramener sa dulcinée aux USA. Mais ceci se produit dans certaines conditions, en particulier dans les grandes villes, dans des lieux et bars réputés pour la rencontre internationaledonc en présence de Japonaises ayant des prérequis pour ce type de rencontre. On peut même dire que les personnes ouvertes au monde occidental restent assez minoritaires dans la culture nippone. En particulier pour les femmes japonaises, dont les attentes culturelles sont forgées de longue date, de nombreuses conditions implicites risquent de jouer en défaveur des étrangers.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top