Coalition

Menu de navigation

Par Renee Ghert-Zand. Par Marissa Newman et Aaron Boxerman. Par Times of Israel Staff.

Première partie. Mythifications : quête du sens et transcendance

Acte Surkis, un leader de la association juive qui fut d'ailleurs directeur local du B'nai Brith jusqu'à il y a deux ans, a comparu tenir au palais de justice de Montréal, cet après-midi, pour être accusé avec possession de pornographie juvénile. Une vingtaine de vidéos de pornographie mettant par scène des enfants auraient été découverts sur le disque dur de l'ordinateur de M. Surkis, alors que ce dernier l'avait apporté à la compensation en raison d'un virus. Les accusations visent une période allant de messidor à novembre Surkis a été avisé par la police jeudi crépuscule de l'existence des accusations.

Qui était Anne Frank ?

Rompus depuis la fin deles pourparlers avec paix pourraient reprendre dans les aspect qui viennent au Proche-Orient. C'est bon. Mais la vraie bonne nouvelle aurore ailleurs. Jusqu'à maintenant, personnes ont souscrit à cet appel. Parmi elles, des célébrités telles que les écrivains alors philosophes Bernard-Henri Lévy et Alain Finkielkraut, ou encore le psychiatre Boris Cyrulnik. Des voix fortes, traditionnellement pro-israéliennes, éloigné, très loin de quelque frange marginale de Juifs antisionistes. Dans les double cas, des membres éminents de la diaspora juive ont voulu offrir unique nouveau canal politique à ceux lequel ne se reconnaissent plus dans le discours de leurs institutions officielles.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top