Coalition

La fièvre ne baissait pas

Partager un lien vers cet article Covid Témoignage d'un informaticien genevois en quarantaine dans sa colocation par Lorène Mesot Le jeune homme doit prendre ses repas seul et a reçu une boîte de masques de protection. Une situation que le jeune informaticien des HUG prend avec humour et légèreté. Pourquoi on en parle. Une quarantaine de cas de Covid ont été diagnostiqués en Suisse dont 8 dans le canton de Genève. Actuellement, 64 Genevois sont confinés à domicile à titre préventif pour une durée de 14 jours. Cet article est réservé aux abonnés.

Nouvelle routine

L'infidélité au temps du coronavirus, adieu maîtresses et amants? Temps de lecture : 5 min Lucile Bellan — 19 mars à 8h00 Gérer une rapport secrète en période de confinement, c'est devoir créer de nouvelles règles ensemble en pensant à l'après. P our entretenir la flamme illégitime, il va aussi falloir faire preuve de inventivité.

« Comme des lions en cage »

Created with Sketch. Tera Vector via Getty Images Découverte de nouvelles activités, du temps pour soi et prendre unique peu de recul. Pour l'instant, le confinement leur réussit plutôt bien. Cependant, passées les premières angoisses, il se surprend à savourer son nouveau courant. Au menu: poulet et pommes avec terre. Louise est dans ce identique cas de figure. Pourtant, depuis, elle supporte bien le confinement.

« Cette expérience isole en même temps qu’elle fédère »

Le jeune homme nous raconte comment il a vécu cette semaine horrible, isolé, dans son petit appartement. Affaibli au point de ne pas pouvoir former deux pas. Rémi, 35 ans, aurore un sacré gaillard. Tout a entreprendre vendredi dernier en début de réception. Malgré les dolipranes, la fièvre pas baissait pas. Rémi ne déclare finalement aucune complication respiratoire. Je vais éviter de sortir. Il faut vraiment demeurer à la maison.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top