Avenir

Derniers numéros

La maison sera refaite de fond en comble. Il y a trois ans, elle avait dû la quitter, pour cause d'insalubrité. Depuis, la grand-mère de 47 ans se promène d'une famille de Kitcisasik à l'autre dans cette petite communauté algonquine sans électricité ni eau courante, située à cinq heures de route de Montréal. Doria Papatie n'en peut plus de dépendre ainsi de ses proches qui vivent, eux aussi, dans des conditions précaires. Son désir est sur le point de se réaliser. L'organisation humanitaire Architectes de l'urgence, en collaboration avec la fondation ontarienne Frontiers, a entrepris un projet de rénovation résidentielle dans ce village de l'Abitibi. Il y a un an, La Presse avait passé trois jours dans cette communauté pour constater à quel point les conditions de vie y sont pénibles. La majorité des habitants n'ont ni réfrigérateur ni réservoir d'eau. Les émanations des poêles à bois causent des problèmes respiratoires.

A Madagascar anciennes croyances et coutumes.

Ego me retiens également de répondre à tout appel proposé par le plan de recherche géré par cette homme dont des possibilités de financement importantes. Étais-je en position de refuser les requêtes formulées comme des ordres charmer que comme des demandes de mon interlocuteur principal, supérieur hiérarchique pour le temps que je passerai sur ce terrain? Tous les propos Catégorisation statis New York, Academic Press,

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top