Avenir

Menu de navigation

Bousbaa Amal, Anbi Abderrahim. Les conditions des mères célibataires face aux défaillances des politiques sociales au Maroc. The conditions of single mothers dealing with breakdown of social policies in Morocco. Faced with a standard-setting arrangement and cultural framework of reference which prohibit sex and childbearing outside marriage, single mothers in Morocco lead a difficult life marked by social stigmatisation and precarious living conditions. Single motherhood, until now disguised so as to cover up the transgression it represents, is now perceived less as a taboo but still as an assault on the established order and on social expectations. For these marginal but now visible situations, which mainly involve women living precariously, what is the situation now with regard to state support? This article questions the thinking that underpins social policies supporting vulnerable women in Morocco. Cet article interroge les logiques qui sous-tendent les politiques sociales en faveur des femmes marocaines vulnérables. Enfanter hors mariage est une transgression des normes religieuses, juridiques et sociales interdisant la sexualité extra matrimoniale Alaoui, ; Naâmane Guessous et Guessous,

Le masque est-il obligatoire dans les écoles dès 6 ans ?

Matière II Dispositions particulières aux enfants alors adolescents handicapés. Chapitre III Dispositions particulières aux enfants d'âge préscolaire. Ils y sont scolarisés jusqu'à la rentrée didactique de l'année civile au cours avec laquelle ils atteignent l'âge de six ans, âge de la scolarité inévitable. L'accueil des enfants de moins avec trois ans est assuré en avantage dans les écoles et classes maternelles situées dans un environnement social désavantager, que ce soit dans les zones urbaines, rurales ou de montagne, alors particulièrement en zone d'éducation prioritaire. Matière II Objectifs et missions de l'enseignement scolaire Section 1 Mission de création initiale.

Les célibataires sans than

Une école peut-elle refuser un enfant parce qu’il ne porte pas de masque ?

L'organisation convenable du service public de l'enseignement élémentaire dans une commune s'apprécie avec référence aux conditions d'accueil dans les communes comparables du département. Dans le cas où l'organisation du service auditoire l'exige, le préfet du département, avec proposition du directeur académique des aide de l'éducation nationale agissant sur mandat du recteur d'académie, et après annonce du conseil départemental de l'éducation nationale, peut mettre en demeure le assemblée municipal intéressé de fournir un bâtiment convenable affecté au fonctionnement de l'école ou de la classe. Faute sur la commune d'avoir fourni ce bâtiment dans le délai fixé par le préfet, celui-ci décide de la formation de l'école ou de la sorte. Dans le cas où l'organisation correct du service public de l'enseignement du second degré l'exige, le préfet peut, sur proposition de l'autorité académique, alors après avis du conseil départemental soit académique de l'éducation nationale, mettre par demeure la collectivité compétente de venir à l'inscription de l'opération d'investissement essentiel au programme prévisionnel des investissements alors d'accepter son inscription sur la catalogue annuelle des opérations de construction soit d'extension prévues respectivement aux articles L.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top